Knauf AG Knauf AG

Technique de sécuritéQuand le système devient une enveloppe de protection

Deux précautions valent mieux qu’une

En ce qui concerne la technique de sécurité dans la construction résidentielle, nombreux sont ceux qui pensent à des fenêtres grillagées, à de lourdes portes d’entrée et à des systèmes d’alarme – mais pour les espaces intérieurs, des exigences particulières peuvent aussi s’appliquer. Qu’il s’agisse de sécurité anti-rayonnements, anti-perforation ou anti-effraction: avec les systèmes Knauf, vous êtes entre de bonnes mains.

Weiter

Sécurité pour les patients et les médecins

Protection contre les rayonnements

Les examens radiologiques pratiqués dans les hôpitaux et les cabinets médicaux doivent être réalisés dans un local pourvu d'une protection spécifique – les collaborateurs et patients doivent être le moins possible exposés aux rayonnements.

La Directive sur la prévention des dégâts dus aux rayons X (RöV) dans les installations radiologiques médicales définit les règles de protection par la construction contre les rayonnements.

Le fabricant de l'équipement radiologique doit établir un plan de protection contre les rayonnements étant donné que l'épaisseur de la couche de protection nécessaire dépend de la tension qui règne à l'intérieur des tubes des appareils mis en œuvre. La couche de protection est alors toujours indiquée en référence au plomb comme matériau de protection. L'épaisseur de la couche de plomb nécessaire sera d'autant plus importante que la tension des tubes sera élevée.

L'effet protecteur est indiqué par une valeur équivalente en plomb pour des couches protectrices réalisées dans d'autres matériaux. La valeur équivalente en plomb d'un matériau indique à quelle épaisseur de plomb l'effet protecteur du matériau correspond.

Systèmes Knauf de protection contre les rayonnement en remplacement du béton lourd

Les éléments de construction en béton lourd mis en œuvre autrefois en guise de protection contre les rayonnements peuvent de nos jours être remplacés de façon simple, rationnelle et flexible par des systèmes de protection contre les rayonnements de Knauf.

Ces derniers trouvent une application dans le diagnostic radiologique et dans la thérapie par les rayons X, sous forme d'éléments de construction de blindage, délimitant une pièce et présentant des valeurs spécifiques équivalentes au plomb des matériaux utilisés.

Alternative sans plomb : Knauf Safeboard

En raison de leur poids, les plaques de plâtre doublées d'une feuille de plomb souvent utilisées sont difficiles à travailler et supposent une mise en œuvre extrêmement soignée pour atteindre une protection impeccable contre les rayonnements. La plaque Safeboard de Knauf constitue une alternative sans plomb : flexibilité formelle accrue, manipulation facilitée, rentabilité de construction supérieure – et une fiabilité démontrée ! Des avantages évidents en aménagement : la plaque de protection contre les rayonnements, fiable et sans plomb, peut être travaillée comme une plaque de construction en plâtre « normale ».

Avantages

  • 100 % de protection contre les rayonnements pour 0 % de plomb
  • Faible poids par rapport aux plaques doublées d'une feuille de plomb
  • Protection contre l'incendie associée à une protection contre les rayonnements même pour les faux-plafonds
  • Excellente protection acoustique
  • Facilité de mise en œuvre et donc qualité d'exécution garantie
  • Mise en forme flexible grâce à la technique de pliage et de cintrage
  • Élimination [finale] soucieuse de l'environnement grâce à l'absence de plomb
  • Mise en œuvre plus économique que les constructions en plomb habituelles

Les plaques de protection contre les rayonnements peuvent parfaitement être travaillées avec le produit de lissage Safeboard-Spachtel, au sein du système, comme des plaques de plâtre normales. Elles offrent en plus des propriétés identiques en matière de protection acoustique et contre l'incendie. Les plaques Knauf Safeboard sont des plaques de plâtre type DF conformes à SNEN 520 ou GKF selon DIN 18180 qui apportent en plus une protection contre les rayonnements.

Cloisons à l'épreuve des balles

Anti-effraction

Les murs à l'épreuve des balles offrent une sécurité à des endroits soumis à des risques élevés, notamment :

  • banques
  • protection des personnes
  • ambassades
  • bâtiments de la police
  • installations militaires
  • bâtiments publics

Les cloisons à l'épreuve des balles Knauf FB4 appartiennent, après essai réalisé au banc d'essai des armes à feu du Beschussamt Ulm, à la classe de résistance FB4 NS conforme à DIN EN 1522. Cela signifie que le mur résiste à un tir du plus gros calibre d'arme de poing, à savoir le .44 Remington Magnum sans subir de perforations.

Murs de sécurité à l'épreuve des balles

Les murs à l'épreuve des balles offrent une sécurité à des endroits requérant une protection élevée, notamment :

  • banques
  • établissements pénitentiaires
  • bâtiments publics
  • bâtiments d'entreprises
  • magasins de marchandises de grande valeur, par ex. joaillerie, électronique, etc.

Les murs de sécurité Knauf se composent d'une ossature simple et d'un habillage des deux côtés – deux épaisseurs WK2 ou trois épaisseurs WK3 – de plaques Diamant Knauf. Des tôles d'acier sont posées à l'horizontale entre les plaques de parement.

Selon leur réalisation, les cloisons de sécurité Knauf atteignent ainsi une sécurité anti-effraction de la classe de résistance A ou N selon la Verband der Schadenversicherer (VDS, Association allemande des assureurs), comparable au classement WK2 ou WK3 selon DIN V ENV 1627 jusqu'à 1630.

De plus, les murs de sécurité atteignent la classe de résistance au feu EI90.

L'ossature est reliée en périphérie aux différents éléments de construction qui la bordent. D'autres isolants peuvent être mis en place dans l'espace intermédiaire du mur pour répondre à des exigences élevées en matière de protection acoustique et thermique.

La pose de portes dans les murs de sécurité Knauf est possible ; la réalisation des ouvertures doit alors être effectuée conformément aux indications du fabricant.